Avatar = Pocahontas !

Dans le cours sur le relativisme culturel et l’ethnocentrisme, nous avons évoqué les scénarios d’Avatar et de Pocahontas, qui sont tous les deux des formes différentes d’un même topos, celui du colon qui rencontre une population indigène et parvient peu à peu à comprendre leur mode de vie, pour finalement se révolter avec eux contre les envahisseurs (cf. ces quelques exemples sur l’excellent blog d’“Anniceris”). Voici une vidéo qui montre la ressemblance très forte entre les deux scénarios…

Et j’en profite pour rappeler cette magnifique illustration du relativisme de la notion de sauvage ou de barbare…

Exemple d’analyse d’une publicité par une élève de TS4

Voici une analyse d’une autre publicité Dior, qui se rapporte à un tout autre univers que celle que nous avons analysée. Il s’agit d’une analyse proposée par une élève de TS4, avec mes commentaires en rouge.

 «  Cette image, présentant une publicité pour le parfum midnight poison de Dior, cherche à susciter le désir par divers moyens.

Tout d’abord avec la personne qui se trouve au premier plan : en effet, elle a des allures de personnage de conte de fée, qui serait entre le bienfaisant et le maléfique, ce qui nous laisse perplexe et curieux. « A new Cinderella is born » : cette publicité fait bien référence au conte de fée “Cendrillon” [On pourrait ici analyser précisément la référence à “Cendrillon”, qui est l’exemple type du personnage qui se transforme et passe du côté obscur (de la servante enfermée dans ses tâches ménagères) au côté clair (de la princesse qui danse au bal). De même ici, le parfum est présenté sous son aspect magique, capable de transformer la personne qui l’utilise, mais avec plus d’ambiguïté que dans la Cendrillon classique : il s’agit bien d’une nouvelle Cendrillon, qui revendique son côté obscur (d’où l’univers sombre et la référence au poison de minuit…)].

Ses yeux, du même bleu que le parfum et que le reste de l’image, ainsi que ses lèvres très sombres, nous montrent qu’elle a pu être comme ensorcelée par ce parfum.

De plus, le fait qu’elle ne touche pas le parfum, mais qu’elle le désire en avançant sa main, comme pour le prendre, nous invite d’autant plus à le désirer nous-même. Le côté dangereux et possessif de son expression faciale nous plonge aussi dans un univers mystérieux. On peut ensuite remarquer le fond de l’image qui est indéfini, sombre et nocturne, évoquant également un monde imaginaire et magique.

On peut enfin constater le point de vue de l’image : le fait que la photo ait été prise du dessus et que cette femme regarde l’objectif avec uniquement son visage d’éclairé, et pas le reste, nous fait croire qu’elle est sorti de son univers pour nous y emmener, comme une invitation. [N’y a-t-il pas ici une évocation de l’univers des vampires ? Cette femme à la peau blanchâtre, et aux lèvres bien rouges… n’est-elle pas une sorte de vampire ? N’est-elle pas prête à nous transformer et à nous faire plonger (littéralement…) dans un univers obscur ?]

Pour conclure, on peut dire que cette publicité, qui semble remettre en question le conte de Cendrillon en mettant en avant un personnage indéfini et curieux, dans un univers sombre et mystérieux, suscite beaucoup de désir en nous questionnant sur la nature de ce monde, et en nous rendant le parfum désirable. Cette publicité nous emporte dans un autre monde. De plus, ce parfum est représenté tel un poison, quelque chose d’interdit. C’est une manière de le rendre désirable. »

Moteur de recherche spécialisé

Si vous êtes amené-e à faire une recherche en philosophie sur internet, je vous recommande vivement d’utiliser ce moteur de recherche consacré à la philosophie, qui ne recherche que sur des sites de qualité sélectionnés par votre professeur (la plupart sont des sites de professeurs de philosophie). Vous avez ainsi la garantie que votre recherche ne vous mènera pas vers n’importe quoi !

Vous pouvez également retrouver ce moteur de recherche dans la barre de menu en haut du site (c’est un “sous-menu” de la catégorie “Varia”). Le lien vous mène directement au moteur de recherche en question.