Fiche synthèse de l’année

Vous pouvez consulter ci-dessous les fiches de synthèse pour cette année.

N’oubliez pas de consulter les fiches support pour chaque cours (ou presque…) :

Séries Technologiques – Méthode de l’explication de texte

ATTENTION, cette méthode concerne les séries technologiques exclusivement. 

Au baccalauréat, vous avez le choix entre trois sujets possibles : deux sujets de dissertation et un sujet d’explication de texte.

Le texte qui vous est proposé à l’explication est toujours un court extrait de l’œuvre d’un des auteurs au programme. Il y a en effet dans le programme de philosophie une liste d’auteurs, dont il faut bien comprendre la signification : le cours de philosophie en terminale n’est pas un cours d’histoire de la philosophie. Le programme est avant tout composé de notions, qui renvoient à des problèmes philosophiques, et ce sont ces problèmes qui organisent notre réflexion tout au long de l’année. Nous voyons certes dans le cours la pensée de certains auteurs sur tel ou tel point précis, mais ces auteurs servent simplement de références philosophiques pour approfondir votre propre réflexion. Par conséquent, on ne peut exiger de vous une connaissance de l’auteur, lorsque vous faites votre explication de texte.

Que faut-il faire alors dans l’explication de texte ? Expliquer le texte certes, mais il ne s’agit pas de n’importe quel type de texte. Vous avez devant vous un texte philosophique : il va falloir ainsi comprendre la démarche philosophique de l’auteur dans ce texte. Or nous avions dégagé trois composantes essentielles de la démarche philosophique : problématiser, argumenter, conceptualiser. Il vous faudra donc avant tout  : dégager le problème philosophique auquel l’auteur essaie de répondre, expliquer l’argumentation que l’auteur construit pour justifier sa position sur ce problème, définir les concepts que l’auteur utilise dans son argumentation.

Il faudra par ailleurs, tout comme dans la dissertation, utiliser vos connaissances pour approfondir votre analyse. Il sera en effet nécessaire de donner des exemples pour illustrer les idées du texte, et d’utiliser des références philosophiques pour éclairer le sens du texte en le confrontant à des perspectives philosophiques différentes.

Il ne faut donc pas croire que l’explication de texte est un exercice plus facile que la dissertation (parce qu’il y a un support). L’explication de texte repose sur des exigences précises et le risque du choix de l’explication de texte est d’en faire un choix par défaut, et de tomber dans la simple paraphrase.

Dans les séries technologiques, l’explication de texte est guidée par des questions qui indiquent la structure du devoir.

– La première question correspond à l’introduction de l’explication de texte. Il s’agit de faire une présentation générale du texte, de faire une analyse globale.

– La deuxième question correspond au développement de son explication. Il s’agit de faire une analyse fine et détaillée des passages importants du texte.

– La troisième question correspond à une discussion du texte. Le texte présente une position philosophique particulière sur un problème philosophique particulier. Or cette réponse mérite  d’être discutée : il faut en déterminer la pertinence et les limites.

 

I – La 1ère question : l’introduction (analyse globale du texte)

Quelle que soit la manière dont la première question est formulée, il s’agit toujours de faire une présentation générale du sens du texte. Pour faire cette analyse globale du sens du texte, il faut suivre les étapes suivantes.

1/ Dégager le thème du texte

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Le thème du texte, c’est ce sur quoi porte le texte. Il faut repérer la notion ou le couple de notions qui forment le sujet principal du texte.

Comment faire ?

– On repère les mots importants, les termes qui reviennent dans le texte et essaie de voir à quoi ces termes se rapportent tous.

– On peut s’aider des notions du programme (le texte doit toujours se rapporter à au moins une des notions du programme)

– On peut s’aider des termes qui sont présents dans la question 3

2/ Dégager la question directrice

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Le texte à expliquer est un texte philosophique : il y a donc derrière ce texte une question philosophique à laquelle l’auteur s’intéresse.

Comment faire ?

– La question directrice doit être à propos du thème qu’on vient de dégager.

– La question directrice doit être la question à laquelle l’ensemble du texte cherche à répondre. Tout le texte doit se rapporter à cette question directrice. Si la question qu’on a trouvée ne se rapporte qu’à une partie du texte seulement, cela signifie qu’on n’a pas trouvé la question directrice du texte.

– On peut s’aider de la question 3, mais il faudra de toute façon formuler par vous-même la question directrice.

3/ Dégager la thèse de l’auteur

Qu’est-ce que cela veut dire ?

La thèse de l’auteur, c’est la position que l’auteur cherche à défendre dans ce texte.

Comment faire ?

– La thèse de l’auteur, ce n’est pas un passage du texte. Dégager la thèse du texte, ce n’est pas citer une partie du texte. Il faut formuler la thèse par vous-même.

– La thèse s’exprime sous la forme d’une phrase complète (la thèse, ce n’est pas un mot, ou une expression), sous la forme d’une affirmation (la thèse, ce n’est pas une question).

– La thèse de l’auteur doit être une réponse à la question directrice qu’on vient de dégager.

– Les termes importants du texte doivent se retrouver dans la formulation de la thèse.

4/ Dégager le plan du texte

Qu’est-ce que cela veut dire ?

L’auteur cherche à défendre sa thèse et pour cela il construit une argumentation. Le texte suit une progression logique qu’il s’agit de reconstituer.

Comment faire ?

– On repère dans le texte les connecteurs logiques, les expressions qui marquent le passage à une autre idée. (Un changement de paragraphe est souvent le signe du passage à une autre idée, mais pas nécessairement).

– On lit le texte progressivement et on fait une petite marque de séparation dans le texte dès qu’on repère le passage d’une idée à une autre. On essaie ensuite de voir ce qui va ensemble afin de dégager les différentes parties du texte.

– Chaque partie doit correspondre à une étape dans l’argumentation de l’auteur : l’énoncé d’une idée, la définition d’un concept, un argument, une objection, la réponse à une critique, un exemple…

– Lorsqu’on dégage ces différentes étapes, on ne se contente pas de dire qu’il y a un argument, qu’il y a un exemple … on précise toujours de quel argument il s’agit, de quel exemple il s’agit, …

– On peut dégager entre 2 et 5 étapes au maximum. Une seule phrase peut, dans certains textes, constituer une étape à part entière. (On peut s’aider de la question 2 : puisqu’on vous demande dans cette question d’expliquer des passages importants du texte, cela signifie que ces passages se rapportent à des étapes du texte).

– Pour chaque étape, on doit indiquer les lignes correspondantes. (Remarque : Il n’y a pas nécessairement le même nombre de lignes pour chaque étape).

 

II – La 2e question : le développement (analyse détaillée du texte)

Quelle que soit la manière dont la deuxième question est formulée, il s’agit toujours de faire une analyse détaillée de certains passages importants du texte.

Pour chaque passage à expliquer, il faudra suivre les étapes suivantes :

1/ Qu’est-ce que cela veut dire ?

– Il faut analyser c’est-à-dire définir chacun des termes du passage à expliquer.

– Il faut ensuite reformuler le sens global à partir de cette analyse.

2/ Qu’est-ce qui permet de dire cela ?

– Il faut donner un exemple précis et concret qui permet de montrer comment l’idée de l’auteur s’applique dans la réalité.

– Il faut expliquer les raisons pour lesquelles cette idée semble vraie.

3/ Pourquoi l’auteur affirme-t-il cela ?

– Il faut montrer le lien qu’a ce passage avec l’ensemble du texte et avec la thèse de l’auteur : il faut expliquer à quelle étape dans l’argumentation ce passage correspond.

III – La 3e question : discussion du texte

La question 3 correspond en fait à une “mini-dissertation”, qui doit donc suivre les règles de la méthode de la dissertation. Il faut suivre les étapes suivantes (c’est un rappel, cf. la méthode de la dissertation pour plus de précisions) :

1/ Introduction

– Il faut dégager la problématique.

– Il faut annoncer votre plan.

2/ Développement en 2 parties

– Chaque partie doit correspondre à une réponse à la question posée.

– Il doit y avoir une progression logique de la première à la deuxième partie.

– Dans chaque partie, il faut construire une argumentation précise qui se fonde sur l’analyse des concepts. Il faut donner des exemples pour montrer comment vos idées s’appliquent à la réalité, et il faut utiliser des références philosophiques pour approfondir votre réflexion.

3/ Conclusion

– Il faut faire un récapitulatif de votre développement.

– Il faut dégager l’intérêt de votre réponse finale.