Grille d’autoévaluation pour la dissertation

Les qualités formelles (la méthode est-elle respectée ?)

  • L’expression des idées est-elle toujours claire, sans fautes d’orthographe ou de syntaxe ?
  • Le devoir est-il globalement fait dans les formes, c’est-à-dire : y a-t-il une introduction, un développement conséquent en deux ou trois parties, une conclusion ?
  • Dans l’introduction, un problème est-il dégagé (avec une réponse et une contre-réponse, toutes les deux justifiées à partir de l’analyse du sujet) ? Le plan est-il correctement annoncé (avec l’idée directrice de chaque partie) ?
  • Dans chaque partie : y a-t-il une réponse à la question posée ? Y a-t-il une organisation logique des idées ? Le lien avec la question posée est-il toujours clair ? À la fin, y a-t-il un bilan et une transition vers la partie suivante ?
  • Dans le plan, y a-t-il une progression logique d’une partie à une autre ?
  • La conclusion retrace-t-elle le cheminement parcouru dans le devoir et formule-t-elle bien l’intérêt de la solution proposée ?

Les qualités de contenu (le contenu est-il pertinent ?)

  • La question posée est-elle envisagée dans ses enjeux importants ? Les problèmes essentiels sont-ils dégagés ?
  • Y a-t-il un véritable dépassement des lieux communs, des idées simplistes ?
  • Les idées sont-elles justifiées par des arguments convaincants et à partir d’une analyse minutieuse des idées ? Les objections sont-elles envisagées et y a-t-il une tentative de répondre à ces objections ?
  • Y a-t-il des définitions et des distinctions conceptuelles  précises ?
  • Y a-t-il un usage pertinent de références philosophiques et d’autres connaissances ?
  • Y a-t-il des exemples pour ancrer le devoir dans le réel, dans le concret ?

Les commentaires sont fermés.